Archives de l’auteur : tihoulas

Radio

Photo en situation de la radio

Il y a quelques mois, mon ampli Hi-Fi a commencé à tomber en panne. Je l’ai remplacé, et tenté de voir si le réparateur du coin de la rue pouvait le réparer pour l’installer sous mon bureau en remplacement d’un ampli chinois à 8€ *. Après 3 mois d’acharnement, il m’a annoncé qu’il avait fait tout ce qui était en son pouvoir, mais que j’allais devoir être courageux et me préparer à lui dire au revoir (à l’ampli, pas au réparateur).

« Peste ! » me suis-je dit, et j’ai décidé de me bricoler mon ampli, connecté, pour écouter des radios en ligne, ma musique, et Deezer. Le résultat en photos.

A l’intérieur :

  • Un Raspberry Pi 3b +,
  • Une carte son,
  • Un ampli numérique à base de TI 3116d2,
  • Un ampli casque en kit,
  • Un sélecteur d’entrées audio 4 voies,
  • Une alimentation Lenovo 65W récupérée,
  • Une alimentation 5V 3A,
  • Une alimentation 12V 750mA pour l’ampli casque et le sélecteur d’entrée,
  • 4 relais (trois utilisés),
  • Une carte maison de pilotage des alimentations.

Coté logiciel, c’est piloté par piCorePlayer, avec LogitechMediaServer installé sur mon NAS.

L'intérieur de la radio.

Le tout est enfermé dans une boite en contreplaqué de récupération, et derrière des faces en acrylique blanc découpé au laser.

Il y a plein de choses qui pourraient être améliorées : les finitions et les ajustements de la boite, le schéma d’alimentation, le bordel de filasse à l’intérieur, mais je suis quand même content. Déjà, tout fonctionne, le son est très bon, et ça a un look ringard à souhait.

* : Finalement, après mesures, mon ampli chinois à 8€ était déjà très bon.

Welcome to Donovan’s

J’ai décidé de redessiner ce vieux truc un peu moche .

Après un sondage pour savoir si ça devait devenir une histoire de Lenny ou de Donovan la souris (prénom piqué à un mouton), ce sera Donovan.

Du coup j’ai commencé par la maison de Donovan.

Bienvenue chez Donovan

Vu le temps que ça m’a pris, ne vous attendez pas à l’histoire complète très très vite.

Noël (2019)

L’an dernier, je me suis un peu lâché sur les cadeaux de noël. J’ai floqué 12 tshirts, 1 sweat, 1 paire d’espadrilles, 1 calbute, 1 body, fait imprimer 3 chopes. 13 dessins tout neufs.

J’ai ressorti mon traceur, investi dans une presse à chaud, passé beaucoup de temps sur mon ordinateur à tout dessiner et à le vectoriser, pesté, râlé, mais ça valait le coup.

Je crois que cette année je vais faire plus simple.

La nuit, tous les doudous sont gris.

Avec ma chère et tendre, nous avons profité du 1er confinement pour nous lancer dans un projet de livre. Elle a eu l’idée, j’ai dessiné. En attendant de trouver un éditeur, je vous propose de le feuilleter ici.

On est bien évidemment preneur de retours, bons ou mauvais, dans les commentaires.